« J’ai entendu parler d’une méthode d’amaigrissement par hypnose. J’ai suivi un régime par un nutritionniste qui me faisait manger presque tout le temps. Et évidemment, je n’ai pas perdu de poids. J’essaie de courir le plus souvent possible mais rien n’y fait. J’aurais 10 à 15 kg à perdre. Je ne compte pas m’arrêter de courir. Mais je souhaite vraiment maigrir. Je ne veux pas avoir de problème de santé à cause d’un surpoids. »
Cette demande, excellemment formulée, concise et claire, est aussi très courante. Une personne me l’a adressée, cette semaine encore. C’est pourquoi, j’ai estimé utile de reproduire ici, la réponse que je lui ai faite en l’espérant la plus complète possible quant à ce que je propose dans une démarche thérapeutique motivée… par un surpoids.

Grossir ou maigrir…
question d’alimentation et d’activité physique ?

Comme vous le constatez, nos problèmes de poids ne sont pas dus qu’à nos comportements alimentaires ou à ce que nous mangeons. C’est malheureusement plus complexe. Nous connaissons tous des personnes qui restent minces en mangeant beaucoup et n’importe quoi ainsi que d’autres qui mangent peu en surveillant le bon équilibre de leurs repas et prennent du poids ou voient leur poids se maintenir dans un excès irréductible.

Je ne suis pas nutritionniste et ne connais pas de « méthode d’amaigrissement par hypnose » particulière.
Cependant, j’ai régulièrement des personnes qui me consultent et entreprennent une démarche thérapeutique avec un objectif similaire au vôtre, c’est vrai.
Et l’hypnose peut aider dans une démarche globale, c’est vrai aussi.

 

Un corps-esprit aux multiples interactions

Mais je dois vous signaler qu’il peut être illusoire d’espérer soigner une « machinerie » aussi complexe qu’un être humain, tel que vous, avec une simple recette ou méthode quelle qu’elle soit. Justement parce que vous n’êtes pas une machine. Et que les comportements adaptatifs qui se manifestent dans votre existence (les symptômes éventuels tels que maladies, comportements addictifs ou relationnels, réactions psycho-émotionnelles excessives, surpoids etc.) ont souvent une origine multiple. Ces symptômes font intervenir des émotions, des apprentissages, des croyances, des habitudes, des spécificités physiologiques, des héritages transgénérationnels (…) en une combinaison unique et subtile qui fait de vous ce que vous êtes aujourd’hui.
L’humain ne se réduit pas à une succession de bêtes réactions chimiques ou à une collection d’organes indépendants et que l’on pourrait réparer en ne se focalisant que sur eux – n’en déplaise à quelques spécialistes fossilisés, de moins en moins nombreux, de la médecine allopathique. Il se révèle bien plus encore qu’un corps-esprit « acteur de » et « soumis à » une infinité d’interactions aux effets divers.

 


On ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme.

[ Platon ]

 

On ne peut se soigner qu’en prenant un compte, autant que possible, toutes les facettes de notre personne. Pour l’aspect précis de la masse corporelle, par exemple, il convient de considérer la nutrition, l’exercice physique, l’accueil de ses émotions, la révision de ses croyances, les relations que l’on entretient avec notre environnement familial, affectif, relationnel, matériel…

Rêver de maigrir ou changer et mincir ?

Rêver de maigrir ou changer et mincir ?

Maigrir par miracle

Comme vous avez pu en faire l’expérience, il n’y a pas de truc miraculeux, même s’il peut y avoir des miraculés, c’est-à-dire des personnes qui ont vu se solutionner leur problématique sans qu’on puisse avec certitude en connaître la (ou les ?!) raison(s). Pour la plupart, ces miraculés ont néanmoins en commun de s’être engagés activement dans une démarche personnelle impliquante et généralement sur plusieurs fronts – par exemple, et encore pour la diminution de poids : thérapie, sport et alimentation, notamment.

Rêver de maigrir
ou changer et mincir ?

J’imagine que, parvenu à ce point de ma réponse, vous pouvez ressentir une déception et je vous comprends. Pire, je vais peut-être anéantir les dernières traces de votre rêve d’une méthode miracle. L’efficacité de toute démarche se fonde sur la prise en compte de la réalité, donc de cette réalité multiple évoquée ici. La simple logique oblige d’admettre qu’aucune « méthode » ne garantit, tout le temps et pour tout le monde, une diminution de poids. Car, si elle existait, il n’y aurait rien d’autre : ni cette foule de régimes « nouveaux », ni coaching nutritionnel ou sportif, ni diététiciens, ni hypnose, ni médicaments etc. Il n’y aurait que « le truc qui marche », point.

Je crois pour ma part que votre corps est tout à fait capable de défaire ce qu’il a fait – un excès de poids, par exemple.
S’il l’a fait et le maintient, c’est pour une ou des raisons qui, à une part (inconsciente) de vous, apparaissent comme encore valables. Il est probable que cela traduit ou compense un déséquilibre ressenti dans votre vécu, et qu’il est nécessaire de permettre à cette part de vous d’être reconnue, respectée, entendue et prise en compte pour rendre possible un changement – une réduction de masse corporelle, par exemple.

Ce discours peut vous paraître dur. Il est réaliste. La démarche thérapeutique exige une honnêteté pour produire le changement. On ne change que dans la réalité.

Étiquettes : , , ,

Les commentaires sont fermés.