(page provenant du site www.psychobiotherapie.com – jan. 2010)

On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu’on prend pour l’éviter.

[La Fontaine]

Il paraît que les gens sans passé n’ont pas d’avenir ? En tout état de cause, l’avenir plante ses racines dans notre passé. En Inde, cela s’appelle le karma ; c’est-à-dire, le principe de la relation de cause à effet. Or, ce karma, nos « valises », sont, dès notre naissance, moultement pourvues par le passé que nous partageons avec notre famille : croyances, non-dits, valeurs, histoire(s), secrets… Ce qui a marqué nos proches, parce qu’ils le sont (proches) nous touche à des degrés variables.

Le transgénérationnel : ce qui passe la barrière des générations

Certains chocs peuvent paraître trop forts, certains secrets trop lourds ou « fautes » trop impardonnables pour être acceptés en une existence. La charge émotionnelle qui accompagne un tel événement peut secouer l’arbre généalogique jusqu’à des extrémités lointaines de ses rameaux.

(à suivre…)

Étiquettes :

Les commentaires sont fermés.